Comment surveiller sa e-reputation : 5 techniques

surveiller sa e-reputation

Maintenir une bonne réputation en ligne exige bien plus d’engagement qu’une simple recherche ponctuelle sur Google en balayant les résultats en diagonale.

Les bonnes pratiques exigent de vous organiser avec une stratégie cohérente et bien planifiée afin d’être certain d’éviter de laisser passer des informations qui pourraient ternir votre réputation et vous assurer que les bonnes informations sont placés sous les yeux de vos prospects au bon endroit et au bon moment.

Surveiller votre réputation en ligne ne doit pas nécessairement être un processus fastidieux et manuel, il existe un certain nombre de méthodes et d’outils qui vont vous permettrent de gagner du temps

Ces outils, pour la plupart analytiques, traitent d’énormes quantités de données pour surveiller chaque fois qu’une marque, une entreprise ou une personne est mentionnée sur les moteurs de recherche ou sur les médias sociaux. les outils vont procurer de l’information sur les niveaux de perception des clients, les plaintes, les informations négatives ou positives.

7 techniques pour surveiller votre e-reputation

1. Faire un audit sur Google

Google est le moteur de recherche le plus couramment utilisé dans le monde. En 2021, les parts de marché des moteurs de recherche en France sont donc sans surprise toujours très largement dominées par Google avec ses 91,99% de part de marché face à Bing (3,77%), Yahoo (1,36%) et Ecosia (1,11%).

De ce constat, sachant que la plupart de vos clients potentiels utiliseront probablement Google pour rechercher vos services ou produits, il est prioritaire de vous concentrer sur les informations qu’affiche Google sur vous et votre entreprise.

Pour accéder à Google, cliquez simplement sur Google. Vous pouvez accéder à Google sur n’importe quel device, n’importe quel smartphone, n’importe quel navigateur.

2. Configurer les alertes Google

Google Alerts est un outil gratuit qui vous permet de recevoir une alerte par mail chaque fois que votre marque, votre entreprise ou votre nom est mentionné.

Vous pouvez créer autant d’alertes que vous le souhaitez sur n’importe quel sujet de votre choix. Et le bonus, c’est que c’est totalement gratuit.

Vous allez probablement être tenté de créer des alertes pour de nombreux sujets, mais gardez à l’esprit qu’il est préférable de vous concentrer sur l’essentiel : le nom de votre entreprise, de votre marque, de vous même, et éventuellement de votre concurrent.

Si le nom de votre entreprise est un nom commun, il est probable que vous receviez d’innombrables alertes qui ne vous concernent pas.

Quoiqu’il en soit, vous pouvez toujours supprimer l’alerte plus tard si elle n’est pas utile.

Voici le lien pour accéder aux créations d’alertes Google : https://www.google.com/alerts

3. Faire une recherche : Instagram, Twitter, tiktok

L’une des meilleures manières d’assurer votre surveillance sur les réseaux sociaux Instagram, Twitter est de rechercher
évidemment le nom de votre marque/entreprise dans leur moteur de recherche.

Si vous souhaitez élargir la recherche pour être certain de ne rien manquer dans votre secteur d’activité, une bonne technique est de surveiller les hashtags relatifs à votre activité.

C’est utile car cela vous permet de surveiller toutes les mentions de votre entreprise et de votre secteur d’activité qui pourraient s’appliquer à vous.

Vous allez pouvoir vous faire une idée de ce que les gens disent de votre secteur, de ce qui les intéresse, de ce qu’ils partagent et du sentiment général sur votre typologie de produit ou votre activité.

Par exemple, disons que vous êtes sophrologue à Paris et que votre nom est Thierry Gougnat. Le nom de votre cabinet est Gougnat sophro.

Vous pourriez vouloir suivre ces hashtags :

#sophrologue
#sophrologie
#sophrologueparis
#gougnatparis
#gougnatsophro
#sophrologiedetente
#mauvaissophrologue

Ces hashtags sont génériques, il est donc peu probable que vous voyiez apparaître quelque chose en rapport avec votre cabinet, mais vous pourrez voir ce que les autres cabinets partagent, ce qui n’est pas inintéressant.

Les hashtags auxquels il faut prêter le plus d’attention sont ceux qui contiennent votre nom et le nom de votre entreprise.

Ils feront probablement directement mention de vous même.

Nous avons également ajouté le hashtag « #mauvaissophrologue » à la liste.

Encore une fois, la plupart des messages et des mentions ne vous concerneront pas, mais si quelqu’un a une expérience négative et utilise ce hashtag, vous devez absolument en être informé immédiatement.

Si vous souhaitez faire une recherche globale et vous épargner de chercher manuellement un par un sur chaque réseau social, nous vous recommandons l’outil Mention qui surveille plus de 80 sites de médias sociaux, dont Facebook, Twitter et YouTube.

Les résultats affichent également les informations suivantes pour vous aider à mesurer, surveiller et améliorer la réputation de votre marque :
– Force. Il s’agit de la probabilité que votre marque soit mentionnée sur les médias sociaux.C’est en quelque sorte un indicateur de la part de voix de votre entreprise.
– Sentiments. Il s’agit du rapport entre les mentions positives et les mentions négatives.
– La passion. Il s’agit de la probabilité que les personnes qui parlent de votre marque le fassent de manière répétée.
– Portée. Il s’agit du nombre de personnes qui écrivent sur votre marque ou la mentionnent.

 

4. Utilisez Pro reputation pour analyser les avis

Internet est vaste, dynamique, mouvant, et il vous sera probablement très difficile de suivre vos avis un par un chaque jour.

Manquer un avis négatif peut cependant vous être extrêmement nuisible, il serait donc dommage de manquer un avis négatif par manque de ressources.

Pro reputation est un outil qui vous permet d’analyser en temps réel tous vos avis des différentes plateformes Google et Facebook et de pouvoir y accéder depuis un accès unique. L’outil vous permet également de répondre aux avis, et d’envoyer des demandes d’avis vidéo ou texte à vos clients afin de développer votre réputation. Voici à quoi ressemble l’accès à tous les avis :

5. Demandez à vos clients

Vos clients actuels et vos followers sur les médias sociaux peuvent également vous aider à surveiller votre réputation en ligne.

N’ayez pas peur d’utiliser des enquêtes ou des sondages pour avoir une idée de la façon dont les utilisateurs perçoivent votre site web, vos services ou produits.

Prêtez simplement attention au format: vos enquêtes doivent courtes, compréhensibles, et pas trop régulières.

Conclusion

Ne laissez pas un client en colère ternir votre réputation. En gardant un œil attentif sur ce qui se dit de vous en ligne, vous pourrez préserver votre réputation et continuer de vous améliorer en fonction des retours de vos clients. Vos prospects seront sensibles à vos efforts et à l’attention que vous portez à vos clients : ils seront certainement plus enclins à consommer vos produits ou services.

Therapeutesacademie avis

Therapeute Academie : Avis sur la formation de Therapeutes.com Therapeute Academie Analyse point par point : Note globale 4,8 / 5 (13 Avis)  4.8/5

Lire la suite »